et chez c'est  Chrys.. et son  lundi   m'intéresse plus que tout:ses questions:

Voyage vers une ile deserte. Et si vous partiez vers une île déserte? Qu'emporteriez-vous dans vos bagages: livres, objets, musique...? Combien de temps y resteriez-vous? Vivre seul: un cauchemar ou une chance? Y a-t-il une histoire, un film qui vous ait marqué? Comment imagineriez-vous cette île? Qu'est-ce que vous y feriez?

vous pensez bien que cela m'intéresse plus que tout...l'îlienne que je suis: ne peu pas passer à côté d'un seul sujet.;;-)))

..je n'ai pas connu une île mais plutôt des îlots déserts.. rien que la mer, le sable, et les oiseaux..un lieu ou j'ai passé  mes week ends ou mes  vacances depuis ma naissance..et même mieux: pendant quelques années, nous allions passer nos vacances scolaires, lorsque j'étais gamine, sur une grande île  près de Nouméa: dans la baie de St Vincent ( pour les calédoniens qui passeront par ici!!) :l'îlot Mathieu qu'il s'appelait: mais habité par des amis de mes parents, qui étaient  au fait à la retraite, et qui élevaient des moutons..ils habitaient une petite maison, et  avaient des petits enfants de mon âge: nous étions bien 10 ainsi à passer de merveilleuses vacances!!mais attention: avec un p'tit boulot à faire: avec des moutons:il y avait de quoi faire.. il y avait donc une éolienne, qui nous emmenait  l'eau (un peu saumâtre:hummm!! ce goût: c'est un peu ma madeleine  de Proust..).. qu'est ce que l'on a pu jouer dans cette mer... des bêtises aussi...et le soir: nous jouions aux  jeux de sociétés :des partis très passionnées..avec dans le ciel des milliers d'étoiles .. oh!!! que de bons souvenirs..

..ensuite adolescente , j'ai plutôt fuit ce genres de lieux:préférant être avec des amis sur la terre ferme.. Mais une fois mariée et maman: ces îlots étaient mes points de repos dans la semaine.. la paix et le calme.... un bon bouquin,et laisser les  enfants vivre, pendant que le mari s'en allait pêcher  pour notre nourriture...  bien sûre nous avions un petit bateau, et emmenions le strict nécessaire:   l'eau,le pain, et du papier aluminium ou je plaçais le poisson ou autre , avec une sauce bien personnelle, et je laissais cuire sur un feu de bois.. nous avions une tente, mais quelque fois, juste une bâche nous faisait l'affaire..la liberté totale..emmener les enfants pêcher ou découvrir cette beauté marine.. et rien que nous ..cela pouvait être le béké and ou 15 jours..

...et à présent : mes  aînés  vivent cela.. bien sûre: je suis une îlienne, qui sait rester à ne rien faire et surtout se contenter d'un rien .. et si demain on me proposerait d'y aller sur une île déserte: je serais prête: ah! si! dites: je pourrais emmener mon appareil photo??? sinon, pas grave: il y a tellement à voir ..;-)))

vous savez: dans un tel lieux: même un bouquin ne sert à rien.. en tout cas personnellement, la mer est tellement belle, qu'elle nous  donne  envie d'aller la découvrir..et il y a toujours à manger si on cherche un peu: des coquillages, des huîtres de cailloux et j'en passe.:et  pas besoin d'en pêcher des quantités: juste le nécessaire....c'est bon de se ressourcer ainsi...et cela me manque..paradisiaque???? un peu oui: pas  de bêtes ,et le garde manger est là à notre portée..Ah! lorsque vous voyiez ce genres d'émissions ou ils sont seuls sur une île, en Nouvelle Calédonie, pleurant, etc etc.. : franchement: c'est trop rigolo: même la pluie est... chaude...;;-)))) 

1__1600x1200_

Mais en Savoie, j'ai aussi connu un tel dépaysement  : au bord d'un lac, presque seule.... ou en refuge loin de tout avec la nature comme vue.. c'est tout aussi magique.;;-)

et hop: une farandole de photos.. histoire de raconter la mer du Pacifique Sud....qui n'ont  rien à voir avec une île déserte: mais , si l'on veut on peu découvrir des lieux désertiques...

..ici:3 de mes  enfants..loin de tout ....

5__1600x1200_

  12__1600x1200_

....mes enfants revenus chez eux..ils savent apprécier cette île et sa douceur.. 

10

3__1600x1200_

6

4__1600x1200_

7

8__1600x1200_

11

9

UN LUNDI parmi tant d\