...ou j'ai vécu presque 25 ans dans ma vie... ou habite encore mon papa et mes frères.. ma famille... mes enfants, eux, ainsi que ma soeur, habitent la ville: Nouméa la belle du pacifique sud....mais nos racines sont "broussardes" , par apport à ces premiers colons français qui :il y a presque 150 ans, ont quitté leur terre ( pour mes aïeuls: Nice:du côté maternel et de Chateauroux du côté paternel.;) mais sinon, ils sont venus de toutes les  régions de France..et d'ailleurs!!!!) ....Ils furent les premiers  colons: les colons Feuillet du nom d'un Gouverneur ...

 cette végétation, me manque.. la mer aussi.. l'odeur des marées, et cette façon de vivre si cool par apport à ce que je peux vivre ici.. alors la question, souvent que je me pose est: mais pourquoi n'ai je pas autant apprécié?? Faut il souvent du recul pour apprécier?? Faut t il du temps à certaines  personnes pour vraiment se rendre compte de certaines choses?? j'assume, plutôt bien, ce manque de discernement que j'ai pu avoir à un moment de ma vie.. sinon, je ne serais pas là à vous montrer cette île qui est  ancrée au fond de mon âme à jamais ....Je me réconcilie avec mon île natale, celle que j'ai fuit il y a 20 ans maintenant.. savez vous que pendant au moins 5 ans, je n' en parlais jamais?? je voulais vraiment mettre ces 22 000km à contribution pour l'oublier.. et puis comme je ne suis pas riche, je pense que inconsciemment, il fallait le faire pour vraiment m'intégrer à ma nouvelle vie qui est vraiment à cent lieu de ce que j'ai pu vivre là bas... Bien sûre que ma famille a toujours était présente, mais c'était  mon histoire... et un jour mes ainés ont voulu y retourner.. et à travers leurs regards, la réconciliation c'est faite petit à petit.. Quand à y vivre: ce n'est encore pas d'actualité....;-)))

voici quelques extraits que j'ai pu trouver sur le Net...et puis faut pas oublier que j'ai fait ce blog il y a 5 ans pour justement en parler de cette île du bout du monde!!!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Il y eut aussi une politique de transportation de femmes françaises, car la colonie en avait peu qui puissent accepter de se marier avec des libérés. C’est pourquoi, en 1894, le gouverneur Feillet transforma l’île en colonie d’immigration approvisionnée par des travailleurs étrangers sous contrat. Afin d’exploiter la production du café et l’exploitation des mines de nickel, Feillet fit venir de la Métropole 500 familles, appelées «colons Feillet», ainsi que des travailleurs indiens et javanais. La société Le Nickel, la SLN constituée en 1880, fit aussi venir un grand nombre de travailleurs asiatiques, particulièrement entre 1895 et 1900. Les Mélanésiens, au nombre de 45 000 en 1887, ressentirent aussitôt les effets de cette vague d’immigration, car elle les priva d'une grande partie des terres qui leur avaient été réservées. Plus tard, ce furent des Vietnamiens (et/ou des Tonkinois) qui arrivèrent pour participer à l’extraction minière

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

.
Trouvez plus de vidéos comme celle-ci sur kwedu.tv